Musée Le Vergeur

 Exposition

 Jean-Baptiste COLBERT  
 

img1.gif

Issu de la bourgeoisie rémoise, Jean-Baptiste Colbert a mis ses talents et son ambition au service de Louis XIV, le Roi-Soleil.

Pour Colbert, la puissance d'un royaume se définit par la richesse de son souverain.  En charge, pendant une vingtaine d'années, de tous les grands ministères du Royaume, il n'aura de cesse de donner une indépendance économique et financière à la France. Le Musée-Hôtel LeVergeur, musée du Vieux Reims et musée de France souhaite rendre hommage à cette personnalité rémoise et nationale. L'exposition met en avant les actions majeures du ministère de Jean-Baptiste Colbert qui pose les bases du fonctionnement économique, administratif et financier de la France pendant plus de deux siècles.

Exposition du l" juin au 16 septembre 2012

Sites à visiter

 

 

Photos de J.Barroux

 La Presse

Colbert, économiste visionnaire

    

      

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Colbert, économiste visionnaire

La Musée-Hôtel le Vergeur propose actuellement une exposition dédiée à Jean-Baptiste Colbert, à voir jusqu'aux journées du Patrimoine les 15 et 16 septembre prochains. Né à Reims en 1619 et Ministre de Louis XIV, Colbert aura oeuvré pendant une vingtaine d'années à l'indépendance économique et financière de la France. Lorraine Rivain, attachée de conservation du musée explique : « L'idée de cette exposition est née du fait que le Vergeur est à la fois musée du Vieux Reims et musée de France or, la personnalité de Colbert, Rémois et figure nationale, correspond à ces deux aspects. En outre, sa façon de penser est très actuelle, notamment d'un point de vue économique. Pour Colbert, la puissance d'un royaume se définit par sa richesse. Aussi, l'exposition montre comment il a favorisé l'essor du pays par le développement de trois domaines : les manufactures royales, la Marine et la Compagnie des Indes et les académies royales des arts et de la culture. Il fonde notamment l'Académie des Sciences ou encore l'Observatoire de Paris, qui existent encore aujourd'hui. Cette exposition a bénéficié de nombreuses contributions, par exemple du musée d'Elbeuf (manufacture royale de draps), du Musée de la Compagnie des Indes de Lorient ou de Saint-Gobain (à l'origine manufacture de glaces de miroirs). Ces prêts nous permettent de proposer au public un parcours diversifié qui rassemble entre autres des documents d'archives, des objets personnels ou des maquettes de navires. »

Marie-Elise Poittevin

Extrait de l' hebdo du vendredi N° 263 de 06/2012

    

      

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite avec

   en 06/2012      

Photos de J.P Barroux

2012-06-12_01-jp-b_colbert (2).JPG

2012-06-12_02-jp-b_colbert.JPG

2012-06-12_03-jp-b_colbert.JPG

2012-06-12_04-jp-b_colbert.JPG

2012-06-12_05-jp-b_colbert.JPG

2012-06-12_06-jp-b_colbert.JPG

 

2012-06-12_07-jp-b_colbert.JPG

 

2012-06-12_08-jp-b_colbert.JPG

    

      

  Répertoire