Musée Le Vergeur

  de l'exposition

 Ernest KALAS 
 

  Sites à visiter
 

 

 

  La Presse

 

Kalas, une voix qui se fait entendre…
Ernest Kalas, un Rémois à redécouvrir

    

      

  Répertoire  

 

 

Visite avec

   de

l'exposition 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kalas, une voix qui se fait entendre…

Venez découvrir les multiples facettes d’une grande figure rémoise, Ernest Kalas (1861-1928), co-fondateur de la Société des Amis de Vieux Reims, à l’occasion du centenaire de sa création, au Musée Le Vergeur.

 img1.gif

Kallas a toujours oeuvré pour la sauvegarde du patrimoine et a été un auteur important dans l' Art Nouveau et l' Art Déco à Reims

Amélie Beaujouan, responsable scientifique des collections au Musée Le Vergeur nous présente l’exposition : « il s’agit d’une monographie pour balayer l’ensemble de la carrière d’Ernest Kalas, à l’origine des Amis du Vieux Reims avec Hugues Krafft. C’était un érudit qui s’est passionné pour l’histoire de sa ville ». Ce personnage, homme de l’ombre, a néanmoins de multiples facettes : il fut architecte, décorateur, illustrateur, peintre, archéologue, historien, conservateur, archiviste… « Nous avons fait un travail important concernant la scénographie de l’exposition pour la rendre attractive en la découpant notamment en plusieurs parties qui représentent ses différents talents. Le sujet est certes spécifique, mais nous avons varié les supports : tableaux, photos d’époque, diaporama, panneaux, aquarelles, cartes typographiques…». Kalas a toujours oeuvré pour la sauvegarde du Patrimoine et a été un acteur important dans l’Art Nouveau et l’Art Déco, il est d’ailleurs fondateur de l’Union Rémoise des Arts Décoratifs. Marqué par les destructions de la Première Guerre Mondiale, il propose un plan de reconstruction de la Ville de Reims pour la moderniser tout en respectant ses monuments. Il est réputé dans le monde du champagne car il est à l’origine des mosaïques d’émail, situées rue de Mars sur le cellier Mumm. Il a de plus réalisé le Pavillon de Palais du Champagne pour l’Exposition Universelle de 1900 à Paris, érigeant, par la grandiloquence de l’architecture, le breuvage comme produit de luxe. Reims a eu également recours à lui lors de la venue de grandes figures politiques comme Raymond Poincaré ou Nicolas II. « Grâce à des prêts de nombreuses oeuvres conservées au Musée Le Vergeur, mais aussi à Carnegie, aux Beaux-arts, chacun pourra venir découvrir cet homme universel ». Ce touche-à-tout génial, mourra en 1928, laissant derrière lui un colossal travail d’érudit, il était donc légitime de lui rendre hommage aujourd’hui…

Amandine Lefèvre

 Extrait de l'hebdo du vendredi du 31/10/2009

    

      

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ernest Kalas, un Rémois à redécouvrir

Un architecte aux multiples talents


 

Ernest Kalas a marqué l'histoire champenoise du début du XX° siècle. Ses réalisations de mosaïques au cellier Mumm (aujourd'hui maison Jacquart) peuvent toujours s'admirer

A l'occasion de ses cent ans, l'association « La société des amis du vieux Reims » organise une exposition qui retrace la vie de son fondateur, Ernest Kalas, personnage local aux nombreux talents et multiples facettes, au musée-hôtel Le Vergeur.

Ernest Kalas a en effet marqué l'histoire champenoise du début du XX° siècle.

L'exposition, montée par Amélie Beaujouan, responsable scientifique au sein des collections, et Sabrina Layes, s'attache à « montrer l'œuvre conséquente d'Ernest Kalas mais aussi, l'homme, derrière le personnage institutionnel ».

Art nouveauet Art déco

Une première partie est consacrée à son activité d'architecte. Cet ardent défenseur des Arts décoratifs et des arts appliqués se nourrissait   de l'influence de l'« Art nouveau » et de l' Art déco » si présents dans la ville de Reims et ses alentours, pour édifier des maisons de Champagne et fabriquer du mobilier, dont on peut apprécier les croquis.

Ses réalisations de mosaïques au cellier Mumm (aujourd'hui maison Jacquart) peuvent toujours s'admirer.

Celles-ci devaient représenter, au plus proche de la réalité, le travail des ouvriers viticoles.

Puis, fort de sa notoriété, le syndicat du commerce des vins de Champagne lui commanda la construction grandiose d'un palais à la gloire du nectar, dansle plus pur style « Art nouveau » teinté de baroque et rococo, afin d'être présenté à l'exposition universelle de 1900  au Grand palais, à Paris.

Des photos et documents retracent la construction de cet édifice plus que surprenant.

L'érudit local

Ce touche-à-tout s'est également illustré comme intellectuel, érudit local et topographe, passionné par sa région et sa reconstruction, au lendemain de la Première Guerre mondiale.

On pourra ainsi admirer des cartes qu'il a réalisées, retraçant l'histoire de Reims de l'époque romaine à nos jours.

Cette collection rare et très fragile est d'ailleurs consultable, exceptionnellement dans son ensemble, les documents étant très sensibles à la lumière.

Ernest Kalas fut aussi historien d'art et enseignant.

Ses magnifiques planches dessinées à l'aquarelle et à l'encre, ainsi que ses carnets personnels, sont autant de témoignages de l'hyperactivité de ce personnage hors normes.

Exposition  Ernest Kalas (1861-1928) Un rémois de talent(s) à redécouvrir » : jusqu'au 23 décembre au musée-hôtel Le Vergeur tous ies jours de 14 à 18 heures (sauf le lundi).

 Extrait de l'union du 24/10/2009

    

      

  Répertoire