La Maison du Département
 

  l' Art Déco à Reims  -  Printemps des Musées  - Circuit touristique


18 rue Carnot - Reims - Tél : 03 26 83 56 10
Du lundi au vendredi de 9h à 18h

Sites à visiter

 -  
 
Les Expositions

 

 

 2017

 Anny Grossin

Marie-Claude Piette et Claude Capriolo

 2016

Anne-Marie Bernaudat, Sculpteur

    

      

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anny Grossin

Du 20 février au 7 avril 2017

Anny Grossin présente ses huiles, une large expression chromatique !!

Extrait de Le MAG MARNE N° ;60 de 01-02/2017

    

     

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie-Claude Piette et Claude Capriolo

Du 3 janvier au 17 février 2017 

 

Les oeuvres de Marie-Claude Piette, artiste peintre et Claude Capriolo, sculpteur se font écho.

Le samedi 4 février 2017 à partir de 15 heures, Marie-Claude Piette propose une démonstration d’impression de gravure

Extrait de Le MAG MARNE N° 60 de 01-02/2017

    

     

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sculpteur d’âmes


Anne-Marie Bernaudat expose, à la Maison du Département, des bronzes représentant des femmes, mais aussi des hommes, qu'elle a voulu comprendre en profondeur.

Anne-Marie Bernaudat se désole du diktat de la minceur. « Quand le corps est trop maigre, je ne peux pas travailler ! Moi, j’ai besoin de formes, de courbes, de matière. Et malheureusement, aujourd’hui, j’ai de plus en plus de mal à trouver des modèles qui ont une vraie silhouette de femme. Sans compter que tout le monde est de plus en plus occupé et n’a plus le temps de poser pendant de longues heures ... »

« J'AI BESOIN D'UNE OSMOSE ENTRE MON MODÈLE ET MOI »

Sculpteur sur bronzé depuis plus de trente ans, la Rémoise présente, à l'Hôtel du Département, une belle rétrospective de son travail. Elle a sélectionné une vingtaine de sculptures -dont une majorité de nus mais aussi de très nombreux dessins préparatoires dont se dé- gagent toute la fragilité et la force de l'être humain.

La quête, Le sommeil, Hésitation, Jeune femme au peignoir, Le comédien sont quelques-unes des œuvres que les visiteurs peuvent découvrir et qui dégagent une vraie présence.

« Le regard que je porte sur mes modèles est comparable au -regard amoureux »
Anne-Marie Bematitat

Dans son atelier, rue de Pouilly, Anne-Marie Bernaudat aime travailler en écoutant de la musique classique qui « emporte et donné du rythme ». Cette femme attentive affirme d'emblée avoir une « grande tendresse pour l'être humain » et toujours chercher à accueillir l'autre tel qu'il est. « Un jour. un jeune comédien. au corps très sculptural, a posé pour moi. Même si je lui ai demandé à plusieurs reprises d'être naturel, il ne pouvait s'empêcher de prendre la pose. Au final, je l'ai dessiné comme il se présentait à moi. E tje ne l'ai pas jugé. »

Pour Anne-Marie Bemaudat, pas question de considérer les modèles comme de simples potiches ou des personnages interchangeables. « j’ai un immense respect pour eux et je ne peux créer que si je ressens une véritable osmose entre nous. Alors, je prends le temps de les connaître, de créer des liens singuliers. Souvent, je dois faire preuve de patience et ne pas brusquer les choses. »

L'artiste reconnaît avoir une grande admiration pour ceux qui posent pour e1le. « Mes modèles sont pour moi très importants. Le regard que je leur porte est d'ailleurs comparable à un regard amoureux. » Quand une femme ou un homme accepte de se mettre à nu, au propre comme au figuré, Anne-Marie Bernaudat reçoit cela comme un « cadeau magnifique ». « C'est tellement. beau un corps nu ! Car c'est un paysage unique où tout ce qui a été vécu, consciemment ou inconsciemment, est inscrit. »

PLUSIEURS ŒUVRES PRIMÉES


Anne-Maie Bernaudat sait capter l'abandon. Ici, « Nu bleu »

Née dans le village de Hauteville, dans le sud marnais, Anne-Marie Bernaudat a étudié, de 1969 à 1973, à l'Ecole des Beaux-Arts de Reims et dans les ateliers de sculpture Léopold Kretz et Charles Auffret, avant de suivre, en1974, l’atelier de dessin aux Beaux-Arts de Paris. L'artiste, qui travaille aujourd'hui dans son atelier, rue de Pouilly à Reims, a déjà été primée à plusieurs reprises. En 1989, elle a reçu !a médaille. de bronze pour « Buste de Chloé » au Salon des artistes français, au Grand Palais a Pans. La même année, sa création « Mouvement » était couronnée par les prix des Amis des artistes français et Arthur Leduc. Depuis, Anne-Marie Bernaudat a notamment été primée pour son « Buste de Valentin « médaille d'argent au Salon des artistes français au Grand Palais -, et « Maternité », Grand prix denn sculpture de Mantes-la-Jolie.

Valérie COULET

Exposition à voir jusju'au 23 décembre, au 40 rue Carnot, du lundi au vendredi, de 9 à 18 heures. Entrée libre.

Extrait de l'union du 24/12/2016

Anne-Marie Bernaudat, Sculpteur

Du 14/11 au 23/12/2016

Mise en scène de ses œuvres, sculptures et dessins.

Samedi 3 décembre à 16h, l’artiste invite le public à un moment de réflexion « la convivialité autour de l’art », l’humain au cœur des préoccupations.

Du 14 novembre au 23 décembre 2016

Extrait de Le MAG MARNE N° 59 de 11-12/2016

    

     

  Répertoire