Centre d'Interprétation Marne 14-18 

 

 

Sites à visiter

 Vidéos

 

 

 

 

Présentation

 

    

      

  Répertoire  

La Presse

Centre d'Interprétation Marne 14-18

Suippes La grande guerre en photographies

Centre d'interprétation : Pas encore assez connu

 

 

 Visite avec

  en Sept. 2011  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CENTRE D'INTERPRÉTATION

DE SUIPPES

 

Souain-Perthes-lès-Hurlus est naturellement proche de Suippes. C'est d'ailleurs au Centre d'interprétation que les plus belles œuvres du musée de Souain ont été transférées. Afin de poursuivre l'histoire et de découvrir le déroulement de la Première Guerre mondiale, ce musée offre des projection, affiche des lettres de soldats et montre les conditions dans lesquelles les hommes vivaient et quel matériel ils utilisaient. Pas uniquement centré sur la bataille de la Marne, il permet égallement d'avoir une idée du déroulement de la guerre sur tous les fronts et propose de nombreuses photos d'époque. Une salle est également entièrement consacrée aux hôpitaux de campagne, souvent oubliés des livres d'histoire mais qui ont eu à gérer l'afflux de centaines de milliers de blessés pendant les qua- tre années du conflit dans des conditions et avec des moyens très rudimentaires dans des conditions et avec des moyens très rudimentaires

Extrait de l' union du 11/07/2011

    

      

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Centre d'Interprétation Marne 14-18

« Lieux et Mémoire de la Grande Guerre »

 
 

Le photographe John Foley et Hélène Méhaut, la directrice du centre d'interprétation de Suippes.

 Le Centre d'Interprétation Marne 14-18 et l'association Les Champs de la Mémoire présentent l'exposition « Lieux et Mémoire de la Grande Guerre », jusqu'au 17 juillet, à la Maison des associations de Suippes.

Le 28 juin 1914, l'assassinat de l'archiduc d'Autriche à Sarajevo déclenche une guerre qui va durer quatre ans, faire près de dix millions de morts, deux fois plus de blessés, et bouleverser l'ordre du monde comme personne n'aurait pu l'imaginer.

Le sens des événements

Dans chaque pays se dressent monuments aux morts et mémoriaux, mais on a oublié les lieux où sont tombés les hommes. Pourtant, près d'un siècle plus tard, la terre reste marquée par les combats de cette guerre qui fit se battre des jeunes hommes venus des quatre coins du monde.

A travers une quarantaine de photos noir et blanc réalisées par John Foley, accompagnées de courts textes explicatifs de manière à ce que les paysages puissent prendre tout leur sens au regard des événements qui s'y sont passés, cette exposition dont l'auteur est Anne Roze évoque le premier conflit mondial en faisant affleurer l'Histoire à partir des images du présent en Flandres, Artois, Somme, Aisne, Champagne, Lorraine-Verdun, Vosges, lieux du déroulement de l'ensemble du conflit.

Cette exposition est l'occasion d'entretenir la mémoire de ce gigantesque sacrifice collectif qui, en inaugurant tragiquement le XXe siècle, marqua une rupture radicale dans l'Histoire.

Contact : Marne 14-18 Centre d'Interprétation 4 ruelle Bayard - 51600 Suippes

Tél. 03.26.68.24.09 contact@marne14-18.fr

www.marne14-18.fr      www.facebook.com/marne1418

Entrée libre. Ouvert du mardi au dimanche, de 14 à 18 heures à la Maison des associations.

Suippes La grande guerre en photographies


 

Le centre d'interprétation Marne 14 -18 propose une exposition photographique intitulée « Lieux et mémoire de la grande guerre ». Il s'agit d'une exposition de l'association les Champs de mémoire, avec pour auteur Anne Roze et le photographies John Foley.

Cette exposition est à voir du 4 juin au 17 juillet, du mardi au dimanche, de 14 à 18 heures, salle Hardheim de la Maison des associations, entrée libre.

Marne 14-18 Centre d'Interprétation 4 ruelle Bayard 51600 Suippes. Tél. 03.26.68.24.09 - contact@marne14-18.fr - www.marne14-18.fr

Extrait de l' union du 04/06/2011 

Extrait de l' union du 11/07/2011

    

      

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 000 visiteurs par an au centre d'interprétation

Pas encore assez connu

 

« DIX MILLE visiteurs par an, ça serait bien. Ceux qui en espéraient le double au travers d'une étude de marché ont sans doute vu un peu trop grand. Mais depuis que nous sommes ouverts, nous ne cessons de progresser. Nous sommes à cinq mille visiteurs… Nous avons de plus en plus de scolaires… Nous sommes encore jeunes, nous n'avons été créés qu'en 2006. Ceux qui viennent disent que c'est superbe. Qu'ils ne s'attendaient pas à voir un musée aussi vivant, avec autant de temps forts ».
Hélène Méhaut, directrice de Marne 14-18, à savoir le centre d'interprétation de Suippes, est une optimiste qui préfère plutôt voir la bouteille à moitié pleine que celle à moitié vide.

Pourtant, elle ne se voile pas les yeux : son centre « n'est encore pas assez connu » et le travail de chacun dans la région de Suippes est d'améliorer la communication et le fléchage autour de ce musée. Le jeu en vaut la chandelle, ce musée de 600 mètres carrés, de conception moderne et interactif est superbe. Il se situe au cœur d'un circuit touristique appelé « Terre d'émotion », autour de la Première Guerre mondiale dans le département.

Pas d'hôtel

A ce musée de Suippes, les Marnais viennent. Les champardennais viennent. De l'étranger, les gens de passage s'arrêtent : « Nous avons beaucoup de Belges, de Néerlandais ». Mais ceux qui aimeraient prendre leur temps, profiter de cette visite pour une étape à Suippes en bénéficiant d'un pied à terre, sont déçus.

C'est là sans doute où le bât blesse, ce manque de possibilité d'accueil de la commune en terme de nuitées : « Les groupes surtout. On a beaucoup de demandes de leur part. Mais quand ils apprennent qu'il n'y a pas d'hôtels, beaucoup ne viennent pas. C'est compréhensible ». Le centre d'interprétation n'a pas eu de chance dans ce domaine : « L'année de notre ouverture il y avait l'hôtel de Champagne, à deux cents mètres de chez nous. Un mois après notre inauguration, il fermait. Pourtant, on les avait démarchés. Ils étaient d'accord : on allait travailler avec eux. Pas de chance. Mais la communauté de communes de la région de Suippes (NDLR : c'est elle qui a réalisé le musée) réfléchit à faire venir quelqu'un… On verra bien ».

En symbiose avec Valmy

Reste que la structure animée par la directrice et son équipe poursuit son petit bonhomme de chemin avec des projets, comme prochainement, l'avènement d'un audioguide : « Cette année, nous serons aussi à la foire de Châlons. Et puis un autre centre d'interprétation va bientôt s'ouvrir. Nous aurons une billetterie commune ».

Bravo pour ce nouveau musée. On frappera moins des deux mains au fait que soit de nouveau repris le terme « centre d'interprétation », dont il est vrai que la portée en terme de communication laisse quelques sceptiques : « C'est vrai que certaines personnes ne comprennent pas toujours ce que le terme veut dire et ne savent pas toujours que c'est un musée » admet, fataliste, la directrice.

« Dans le nom, ils y voient quelque chose d'élitiste. Ca peut retenir certains visiteurs ».

Fabrice MINUEL

Contacts : centre d'interprétation de Suippes, 4, ruelle Bayard. 03.26.68.24.09. contact@marne14-18.fr. .

Extrait de l' union du 21/06/2010

    

      

  Répertoire