Basilique Ste CLOTILDE  


 

 
Notice - La Basilique  -  Le reliquaire

Sites à visiter

 

 

 

Vidéos    

 

 

 

 

 

-

-

-

Ste Clotilde 

 

 

Répertoire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  BASILIQUE SAINTE-CLOTILDE  

Visite avec

        en

   02/1995  

   03/2007  

 

En 1896, la célébration du quatorzième centenaire du baptême de Clovis est l'occasion d'honorer Sainte Clotilde, femme de Clovis, instigatrice de la conversion du roi par laquelle "la nation devenait chrétienne".

L'archevêque de Reims, le Cardinal Langénieux, décide la construction d'une basilique dédiée à Sainte Clotilde.

Souhaitant qu'elle soit aussi la basilique des saints de France, il sollicite tous les diocèses. Ceux-ci, avec leur don, offrent des reliques des "Saints qui ont marqué l'histoire de la France", reliques qui seront déposées dans la crypte : 120 reliquaires, 2 033 reliques ... et une pierre du Chemin de Jérusalem (bien mise en valeur à côté de la statue de Sainte Anne).

L'architecte rémois Alphonse Gosset  admirait  les  églises  byzantines,  en  particulier  Sainte  Sophie de Constantinople. C'est dans ce style qu'il a voulu construire l'église Sainte-Clotilde, en forme de croix grecque,avec une coupole au centre, entourée de quatre demi-coupoles. Contrairement à beaucoup d'églises, elle est orientée à l'ouest pour être en vis-à-vis du portail de la basilique Saint-Remi.

Comme les églises orientales, elle devait être complètement ornée de mosaïques. Une gravure donne un aperçu de ce projet (les autres sont déposées au Musée d'Orsay à Paris). Seule la décoration de la coupole fut réalisée : au centre, le Christ bénissant, tout autour des saints rémois ou français ; cherchez à identifier Charlemagne, puis Saint Remi, Saint Maurice, Saint Louis, Saint Jean-Marie Vianney, Saint Jean-Baptiste de la Salle qui ont une église à Reims ...

Le vitrail du fond évoque le baptême de Saint Remi. Les autres vitraux nomment de nombreux saints des diocèses donateurs.

A remarquer:- le Chemin de Croix peint sur tôles de cuivre par le Rémois Auger.

- les statues : Sainte Anne, patronne du quartier ; Saint Joseph ; la Vierge "Marie, Reine de France", œuvre de la Duchesse d'Uzès, le bienheureux Urbain II, pape, Saint Louis, Roi de France.

- la chaire à prêcher, en marbre des Pyrénées, oeuvre de Gosset (1930 environ) qui représente Clovis catéchisé par Saint Vaast.

- le baptistère (en entrant au fond, à droite) : trois peintures, de  Auger également, qui évoquent le baptême de Jésus, de Constantin et de Clovis. Le baptistère se veut une réplique de celui de l'époque de Saint Remi.

P.S. : la chapelle de la Vierge est réservée à la prière.

 Notice de la Basilique

    

    

  Répertoire