BASLIEUX-Les FISMES (51)  

 

Sites à Visiter

 

 

 

 

 Répertoire 

Quelsues photos de la visite du 13/04/2006

 L'église Saint-Julien

  Presse 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visité avec

 en
04/2006

2006-04_bailleux-dl_235.jpg

2006-04_bailleux-dl_236.jpg

2006-04_bailleux-dl_238.jpg

2006-04_bailleux-dl_239.jpg

2006-04_bailleux-dl_240.jpg

2006-04_bailleux-dl_241.jpg

2006-04_bailleux-dl_242.jpg

2006-04_bailleux-dl_245.jpg

2006-04_bailleux-dl_246.jpg

2006-04_bailleux-dl_247.jpg

2006-04_bailleux-dl_248.jpg

2006-04_bailleux-dl_250.jpg

2006-04_bailleux-dl_251.jpg

2006-04_bailleux-dl_252.jpg

2006-04_bailleux-dl_253.jpg

2006-04_bailleux-dl_255.jpg

2006-04_bailleux-dl_256.jpg

2006-04_bailleux-dl_257.jpg

2006-04_bailleux-dl_258.jpg

2006-04_bailleux-dl_259.jpg

2006-04_bailleux-dl_261.jpg

2006-04_bailleux-dl_263.jpg

2006-04_bailleux-dl_264.jpg

2006-04_bailleux-dl_265.jpg

2006-04_bailleux-dl_266.jpg

2006-04_bailleux-dl_267.jpg

2006-04_bailleux-dl_268.jpg

2006-04_bailleux-dl_270.jpg

2006-04_bailleux-dl_272.jpg

2006-04_bailleux-dl_273.jpg

  

    

   Répertoire  

 

  

L'église Saint-Julien Baslieux-les-Fismes

Cette église remonte à la dernière moitié du XIIème siècle ; son chevet rectangulaire est éclairée par de fenêtres ogivales, son clocher s’élève au-dessus de la croisée du transept. Il se termine par un tort en bâtière.

On suppose qu'il existait autrefois a l'extrémité du village, du côté de Fismes, une église importante : il n’en reste aucun vestige. Un cimetière paroissial existait à la croix de VIgneux.

On connaît l'existence d'un autre cimetière en haut de la butte à l’ouest en quittant Baslieux sur la route de Fisrnes. Il est dénommé Cimetière des Huguenots ou des pestiférés.

L’église paroissiale dédiée à saint Julien, vient confirme, par ses dimensions, l'importance probable de Baslieux dans les siècles passés.

Elle est vaste et bien proportionnée : e1J a trois nefs, un transept double et se termine par une abside carrée. L’abside et les transepts sont voûtés.

La nef principale est romane dans sa partie supérieure (XIème siècle) et se trouve prolongée de deux arcades ogivales. Le chœur paraît aussi appartenir au roman : les transepts datent du XIIIème et XVIème siècle : ils sont de style différents et accusent des reconstruction, sinon des ajouts partiels ; l’une de chapelles au midi, a été refaite en 1536. Le clocher est surtout remarquable par son originalité : il est percé de fenêtre géminées sur chaque face ; mais, dans

ces fenêtres, l’ogive se trouve confondu avec le plein-cintre d’une manière assez bizarre: tantôt c'est le plein-cintre qui encadre deux fenêtres géminées à ogive, tantôt c’est l'ogive qui encadre le plein-cintre.

Le double transept est rare dans les églses du canton, seules trois ou quatre églises en possèdent donnant à l’édice la forme d'une croix de Lorraine.

Travaux de l'Académie de Reims

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Extrait

  

    

   Répertoire