CHARLEVILLE
Festival des Marionnettes

 Le Vieux MEZIERES

 

Site à Visiter

Un peu d'histoire et la visite de Mézières

Quelques photos au restaurant

L'homme cigogne

Le Festival des marionnettes 2006

 Répertoire 

La Presse

 

 

La place des Vosges ardennaise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visité avec

   en

   09/2006  

 Un peu d'histoire

Charleville a été fondé par Charles Gonzague à la fin du règne d'Henri IV. Il était le fils d'un prince italien venu de Mantoue,à la cour d'Henri II

Ce prince épousa Henriette de Clèves , l'héritière des duchés de Nevers , de Rethel et de la principauté d'Arches , petite principauté qui s'étendait aux portes de Mézières.

Duc de Nevers ,Duc de Rethel, Prince d'Arches par sa mère ,petit fils de prince régnant, marié à une princesse lorraine, Charles de Gonzague possédait une des plus grosses fortunes d'Europe . Il fit venir : fondeurs de cuivre , verriers , armuriers ,tanneurs, dentellières. Enfin il fit construire la place Ducale vers 1623 .

Cette place , avec ses hauts pignons et ses arcades conservés dans le style imposé par son fondateur , est analogue à la place des Vosges à Paris.

L'ancienne fontaine  déplacée actuellement, fut construite en 1899.

A voir le musée Rimbaud , le musée de l'Ardenne , la maison natale de Rimbaud , la maison où il vécut.

A voir , les quartiers rénovés des vieilles rues .

A voir aussi place Ducale , dans une niche ,une statue de Sainte Germaine à la quenouille.

Le surnom des habitants de Charleville était les boyaux rouges.

Mézières , c'est la vielle ville ,aux rues étroites et pittoresques .

Ce fut au début une forteresse bâtie à l'époque carolovingienne et peu à peu autour d'elle vinrent se grouper chapelle , église , couvent ,commerce ,murs et tours d'enceinte furent élevés , c'était une cité .

Toute sa vie historique , toute sa fierté , semblent  s'être particulièrement concentrées dans son église.

Une église gothique , élégante, élancée, bâtie au plus haut de la ville, XVI et XVII siècles

Mézières à connu des jours prospères , elle était l'amie de Liège , sa sœur de Wallonie , par deux fois , au temps de Philippe Auguste et de Louis XI , les liègeois , chassés de leur pays , vinrent s'y réfugier .

Mézières s'est ainsi crée , jour après jour .

A voir les verrières de la basilique du peintre Durbact disciple de Picasso .

Quartier de la citadelle dont la porte neuve (XVIII) . Monge professeur à l'école royale du génie (actuellement la préfecture ) y habita de 1764 à 1784 .

A voir aussi rue Monge

Un sourire dans la pierre  . Macaron d'un linteau de porte.

Autrefois il y avait un pélérinage à Mézières , on y priait la vierge noire pour les maladies contagieuses , les infirmités corporelles et spirituelles.

Les surnoms des habitants de Mézières étaient les boyaux blancs et les coucous.

Il faut aussi se rappeler la défense de Mézières par Bayard en 1521.

Notes de Monique HOCQUET 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La place des Vosges ardennaise 

CHARLEVILLE-MÉZIÈRES

 
La place Ducale est le cœur de Charleville, une cité du commerce et de l’artisanat imaginée par Charles de Gonzague. L.V

À SAVOIR

*.- OÙ ? Le bar restaurant L’Antre Côte, sur la place Ducale.

*.- ON COMMANDE QUOI ? Un Ardennos, un cocktail à base de pomme et de glace pilée, le calvados ardennais.

*.- À VOIR ? La place Ducale, érigée en 1606 d’après l’architecte Clément Métezeau, dont le frère a quant à lui imaginé la place des Vosges. Longue de 197 mètres sur 90 de large, elle est constituée de vingt-trois pavillons de quatre niveaux comportant quatre travées reposant sur quatre arcades.

Pour peupler sa ville, Charles de Gonzague n’a pas hésité à la déclarer terre d’asile

Pas besoin d’aller à Paris pour boire un verre place des Vosges. Avec sa place Ducale, la capitale ardennaise n’a rien à lui envier. L’étrange similitude entre les deux architectures n’a rien d’étonnant puisqu’elles sont l’œuvre de deux frères, Louis et Clément Métezeau. Mais la ressemblance avec la capitale parisienne s’arrête là, car ce n’est pas place des Vosges que l’on pourrait siroter un Ardennos. Un quoi ? Un cocktail à base de sirop de pomme verte, de sucre de canne et de glace pilée, bref, « le calvados ardennais » nous souffle un serveur de l’Antre Côte, répondant au doux prénom de Michel.

La journée se termine et les terrasses se remplissent progressivement. Après avoir fait tourner la tête des gamins, le carrousel est à l’arrêt. Le cœur de Charleville est là, dans cette place Ducale de 197 mètres de long sur 90 de large. Imposante et ingénieuse, comme l’idée de Charles de Gonzague, qui a fondé la ville en 1606 et lui a donné son nom. Tout y est symétrique depuis la place Ducale d’où partent quatre grands axes desservant quatre quartiers. La place elle-même est constituée de vingt-trois pavillons de quatre niveaux comportant quatre travées reposant sur quatre arcades. De là à dire que Charles de Gonzague était un tantinet psychorigide, il n’y a qu’un pas… Mais il avait aussi de la suite dans les idées puisque, pour peupler sa ville, il n’a pas hésité à la déclarer «terre d’asile ». On imagine mal la même idée aujourd’hui, dans une région pourtant touchée par une baisse de la démographie ! Une population qui compte tout de même quelques amateurs de voitures de sport trop contents de parader sur la place à grand renfort de lunettes de soleil, de musique trop forte et de coups d’accélérateurs.

Mais les Carolos n’ont, là aussi, rien à envier à la capitale, à en croire l’allégresse de deux Parisiennes en survêtement, faisant vrombir leur berline immatriculée dans le 75 en criant « vive la vie ».

Laetitia VENANCIO

Extraits de l' union du 28/07/2017

    

    

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La visite de Mézières

06-9_mezieres-pc-0.jpg

06-9_mezieres-1.jpg

06-9_mezieres-2.jpg

06-9_mezieres-3.jpg

06-9_mezieres-4.jpg

06-9_mezieres-5.jpg

06-9_mezieres-6.jpg

06-9_mezieres-7.jpg

06-9_mezieres-8.jpg

06-9_mezieres-9.jpg

06-9_mezieres-10.jpg

06-9_mezieres-11.jpg

06-9_mezieres-12.jpg

06-9_mezieres-13.jpg

06-9_mezieres-14.jpg

06-9_mezieres-15.jpg

06-9_mezieres-16.jpg

06-9_mezieres-17.jpg

06-9_mezieres-18.jpg

06-9_mezieres-19.jpg

06-9_mezieres-20.jpg

06-9_mezieres-21.jpg

06-9_mezieres-22.jpg

06-9_mezieres-mt-28.jpg

06-9_mezieres-23.jpg

06-9_mezieres-mt-27.jpg

 

06-9_mezieres-25.jpg

 

06-9_mezieres-mt-26.jpg

    

    

  Répertoire  

             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques photos au restaurant "Le Manoir"

06-9_mezieres-1.jpg

06-9_mezieres-2.jpg

06-9_mezieres-3.jpg

06-9_mezieres-4.jpg

06-9_mezieres-5.jpg

06-9_mezieres-6.jpg

06-9_mezieres-7.jpg

06-9_mezieres-8.jpg

06-9_mezieres-9.jpg

06-9_mezieres-10.jpg

 

06-9_mezieres-11.jpg

 

06-9_mezieres-12.jpg

 

    

    

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Homme Cigogne

06-9_spectacle-0.jpg

06-9_spectacle-1.jpg

06-9_spectacle-2.jpg

06-9_spectacle-3.jpg

06-9_spectacle-4.jpg

06-9_spectacle-5.jpg

 

06-9_spectacle-pc-6.jpg

 

06-9_spectacle-pc-7.jpg

    

    

  Répertoire  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Promenade dans le festival

06-9_charleville-299.jpg

06-9_charleville-300.jpg

06-9_charleville-301.jpg

06-9_charleville-302.jpg

06-9_charleville-303.jpg

06-9_charleville-304.jpg

06-9_charleville-305.jpg

06-9_charleville-306.jpg

06-9_charleville-307.jpg

06-9_charleville-308.jpg

06-9_charleville-309.jpg

06-9_charleville-310.jpg

06-9_charleville-311.jpg

06-9_charleville-312.jpg

06-9_charleville-313.jpg

06-9_charleville-314.jpg

06-9_charleville-315.jpg

06-9_charleville-316.jpg

06-9_charleville-317.jpg

 06-9_charleville-318.jpg

 

06-9_charleville-319.jpg

06-9_charleville-320.jpg

06-9_charleville-321.jpg

 

    

    

  Répertoire