Fort de BRIMONT

 

Le Fort de Montbré

Les Forts de Reims

La ceinture de forts de REIMS

L'option des défenses fortifiée

Sites à Visiter

 

 

Mémoire

 

 Patrimoine
51
  

Photos des visites

Presse

L'Aisne a célébré une page douloureuse de son histoire

 

 Répertoire 

 

 

 

 

 

Photos

Visité avec

 en
05-06/2008

de Raymond Beaulieu du 10/06/2008

2008-06_brimont-rb_370721.jpg

2008-06_brimont-rb_370722.jpg

2008-06_brimont-rb_370723.jpg

2008-06_brimont-rb_370724.jpg

2008-06_brimont-rb_370726.jpg

2008-06_brimont-rb_370727.jpg

2008-06_brimont-rb_370728.jpg

 

2008-06_brimont-rb_370729.jpg

2008-06_brimont-rb_370730.jpg

 

Photos de Jean-Pierre Barroux du 22/05/2008

2008-05_brimont-jpb_04.jpg

2008-05_brimont-jpb_06.jpg

2008-05_brimont-jpb_07.jpg

2008-05_brimont-jpb_09.jpg

2008-05_brimont-jpb_10.jpg

2008-05_brimont-jpb_11.jpg

2008-05_brimont-jpb_12.jpg

2008-05_brimont-jpb_13.jpg

2008-05_brimont-jpb_14.jpg

2008-05_brimont-jpb_15.jpg

2008-05_brimont-jpb_16.jpg

2008-05_brimont-jpb_17.jpg

2008-05_brimont-jpb_18.jpg

2008-05_brimont-jpb_20.jpg

2008-05_brimont-jpb_22.jpg

2008-05_brimont-jpb_23.jpg

2008-05_brimont-jpb_24.jpg

2008-05_brimont-jpb_25.jpg

2008-05_brimont-jpb_26.jpg

2008-05_brimont-jpb_27.jpg

2008-05_brimont-jpb_28.jpg

2008-05_brimont-jpb_29.jpg

2008-05_brimont-jpb_30.jpg

2008-05_brimont-jpb_31.jpg

2008-05_brimont-jpb_32.jpg

2008-05_brimont-jpb_33.jpg

2008-05_brimont-jpb_34.jpg

2008-05_brimont-jpb_35.jpg

2008-05_brimont-jpb_36.jpg

2008-05_brimont-jpb_37.jpg

2008-05_brimont-jpb_38.jpg

2008-05_brimont-jpb_39.jpg

2008-05_brimont-jpb_40.jpg

2008-05_brimont-jpb_42.jpg

2008-05_brimont-jpb_43.jpg

2008-05_brimont-jpb_44.jpg

2008-05_brimont-jpb_45.jpg

2008-05_brimont-jpb_46.jpg

2008-05_brimont-jpb_47.jpg

2008-05_brimont-jpb_48.jpg

 

2008-05_brimont-jpb_49.jpg

 

2008-05_brimont-jpb_50.jpg

 

 

 Répertoire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Plus de 90 ans après l'offensive Nivelle, l'Aisne a célébré une page douloureuse de son histoire. 

Une époque qui provoque encore la polémique.


Dialogue entre les générations sur le Chemin des Dame
s

La guerre de 14-18 n'est vraiment pas un conflit comme les autres. Les polémiques liées à cette époque continuent d'éclater régulièrement comme des obus oubliés et piétines.

Le voeu unanime déposé par le conseil général de l'Aisne pour inviter la République française à reconnaître les soldats fusillés pour l'exemple comme des soldats à part entière, provoque l'hostilité de l'Historial de Péronne considérant cette démarche comme peu opportune.

Aucune autre époque ne suscite, sans doute, autant d'intérêt que celle de la Première Guerre mondiale.

Les commémorations

Les visiteurs sont venus de tous les horizons, de tous les âges, marcher sur ces sentiers hantés par la souffrance. Il y avait quelquefois, dans ces présences recueillies, un hommage à la multitude des combattants mais aussi le tendre salut a un proche.

Car cette tragédie est encore bien vivante dans les mémoires des familles.

Jean Mathieu, un retraité de Laon, est ainsi le fils d'un combattant de Berry-au-Bac qui dans son régiment d'infanterie, comptait un lieutenant, Charles de Gaulle et un colonel, Pétain.  

Déluge de feu et d'acier

Pour d'autres personnes, la démarche est très différente. Mélanie Poull, 18 ans, de Rozoy-sur-Serre, appartient au centre de la deuxième chance de Laon-Couvron.

Vêtue de son survêtement bleu, elle juge : " 14-18, c'est un peu trop loin mais cela m'intéresse ". Elle se montre curieuse, veut apprendre et comprendre.

Sur la terre bosselée et malmenée du vieux Craonne, l'accordéon résonne pour quelques chansons racontant les espoirs et les doutes des soldats.

A quelques kilomètres, une bougie fragile est placée dans la nuit devant chacune des deux mille tombes du cimetière de Craonelle, Des lettres sont lues devant la foule et puis des chants basques résonnent pour évoquer ces hommes du Sud-Ouest qui ont grimpé ces pentes et sont tombés en ces lieux.

Après la souffrance, les pleurs et la mort, c'est un esprit de communion qui règne là mais qui ne réussit pas à tout effacer.

L'empreinte du déluge de feu et d'acier reste inscrite pour toujours dans le sol.

T de Lestang Paradel - Photos Christian  LANTENOIST

(l) Ces manifestations, la journée du Poilu, ont été organisées par le conseil général de l'Aisne, la communauté de communes de Craonne avec le concours du comité départemental de randonnée pédestre, du service départemental d'incendie et de secours et de l'association La Cagna.

  Extrait de l'uion du 2008

 

 Répertoire