Jardin botanique de la PresIe  

 

Quelques photos de la visite

 Répertoire 

Plan du jardin

La Presse

  

La botanique raisonnée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visité avec

 en
05/2005

Quelques photos de Raymond Beaulieu

_b-64.jpg

_b-67.jpg

_b-69.jpg

_b-71.jpg

_b-72.jpg

 

_b-73.jpg

_b-75.jpg

_b-76.jpg

 

Photos de Jeannine Hocquard

j_27.jpg

j_29.jpg

j_31.jpg

j_33.jpg

j_34.jpg 

j_36.jpg

j_39.jpg

j_41.jpg

j_42.jpg

j_44.jpg

 

j_46.jpg

 

j_48.jpg

 

 Répertoire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Bienvenue chez nous ! 

Bienvenue chez nous !

Nous sommes "les belles inconnues"

Quand vous nous rendez visite, Quand vous achetez nos bébés,vous favorisez l'avenir de vos enfants.

Nous nous reproduisons, pour le plus grand plaisir de nos maîtres les pépiniéristes, sans produits néfastes, et notre petit bout de planète nous le rend bien.

Notre jardin est un lieu de beauté,de quiétude et de recherches. Un endroit pour les enfants si ils sont encadrés.

Un endroit sans nos amis les chiens ! sans cueillettes d'aucune sorte, sans prises d'étiquettes...

Restez sur les sentiers.

Nous vous remercions de votre compréhension, de votre participation à notre œuvre de sauvegarde et d'enrichissement botanique.

Merci pour nous, les plantes, belles ou inconnues, petites ou remarquables.

Toutes nous avons besoin de vous et tous vous avez besoin de nous...

 Répertoire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

La botanique raisonnée

Un couple de pépiniéristes passionnés fait revivre de multiples variétés anciennes. Respectueux de l'environnement, ils sont finalistes des « Espoirs de l'agriculture raisonnée ». 


Edith et Dominique Brochet assurent la conservation des espèces
au jardin botanique de la Presle à Nanteuil la Forêt

DOMINIQUE ET EDITH BROCHET font désormais partie de la fine fleur de l'agriculture raisonnée Le Farre (l), en partenariat avec le Crédit Agricole du Nord-Es les a récompensés pour la création d'un centre botanique et ses applications agricoles et horticoles vers des publics variés. « Nous réalisons un travail de terrain soucieux de la bio-diversité. Farre a voulu récompenser cette démarche conservatrice»,  explique  Dominique Brochet.

N'utilisant ni insecticides ni fongicides, les pépiniériste s'attachent à conduire leur activité dans le respect du patrimoine de leurs ancêtres. « Nous ne sommes pas puristes à tout crin. Étant installés sur une ancienne pâture, il y a des produit dont nous ne pouvons pas nous passer. Il faut être honnête », explique Dominique Brochet.

Composé de trois structure (le jardin botanique de la Presle, la pépinière Brochet Lanvin et une entreprise de conseils et d'études), le centre botanique de la Presle multiplie les initiatives. Le jardin botanique est un lieu de plaisirs, de recherches, d'échanges et de conservation.

Il accueille des visites guidées ou commentées par groupe, des sessions pédagogiques, des stages et des cours.

Rosés oubliées

« L'association vit par ses propres moyens et sans aide des pouvoirs publics ni des collectivités territoriales » regrette Dominique Brochet. Depuis dix ans,sous l'impulsion d' Edith Brochet, le jardin réalise pourtant un travail en profondeur destiné à faire renaître les 400 à 500 anciennes variétés de rosés dont une partie est multipliée.

« Elles peuvent être conservées par intérêt historique ou touristique. Les maisons de Champagne recherchent certaines variétés qui étaient cultivées pour l'aristocratie. Elles peuvent  en faire un jardin à thème par exemple », souligne le pépiniériste.

Le rosier « La Marne » est ainsi sorti des oubliettes il y a une dizaine d'années afin de participer à la valorisation du département. La variété marche bien « mais il est difficile d'associer en même temps la production et l'activité conservatoire ».

Le centre travaille aussi sur une collection de pieds de vignes en collaboration avec le CIVC (Comité interprofessionnel du vin de Champagne).

« Nous avons lancé un appel pour devenir une vitrine de la production marnaise de cultures secondaires comme le lin ou l'œillet qui sont esthétiquement très jolis. Nous souhaiterions être à la fois un outil possible de conservation, de culture et d'essais ».

Le centre botanique de la Presle, qui emploie cinq salariés (avec la pépinière et le jardin), se veut aussi une vitrine de la bio-diversité. Il accueille en effet le public tous les jours, de14 à 18 heures, le samedi toute la journée et dimanche après-midi. Avec un point d'orgue : la fête de la rose qui a lieu le 3éme week-end de juin.

« Nous menons aussi un travail pédagogique de la maternelle à l'université. C'est l'occasion de montrer que la botanique est une langue universelle » commente Dominique Brochet.

Jean Batilliet

(l) Farre  :  Forum de l'agriculture raisonnée respectueuse de l'environnement.

 

De nombreuses animations

L association organise plusieurs animations du printemps à l'automne.

- Une conférence « Ibériques altitudes » aura lieu le samedi 7 mai 2005 à 14 h 30.

- Dimanche 8 mai ouverture exceptionnelle dominicale du jardin de Î4 à 18 heures.

- Samedi 4 juin.- « Des cousines éloignées » : saxifragacées, rosacées. Visite guidée à 14 h 30.

- Fête de la rosé et de l'été le samedi 18 juin (visite thématique à 14 h 30.

- Dimancne 19 juin :  Randonnées, pique-nique au jardin, découverte, visite, parcours animés dans le jardin botanique, émotions culturelles ou musicales en fin d'après-midi.

- Samedi 3 septembre : Conférence surprise d'un adhérent-Fidèle du jardin.

- Dimanche 4 septembre :  Ouverture exceptionnelle dominicale du jardin de 14 à 18 heures.

- Samedi 8 octobre : Petits fruits sauvages et horticoles, dégustation. Bulbes a planter. Expo vente.

- Dimanche 9 octobre :  Ouverture exceptionnelle dominicale du jardin, suite du samedi de 14 à 18 heures.

- Samedi  26  novembre : Conférence-visite sur les graminées d'automne à 14 h 30.

2 euros par session seront demandés aux adhérents à l'année et 4+4 €. pour une session et une entrée ponctuelle.

Extrait de l'union du 7/04/2005

 Répertoire